Allemagne : Poursuite de la grève chez Amazon

verdiEn vue d’obtenir des augmentations de salaire, les adhérents au syndicat des services Verdi comptent poursuivre la grève sur 2 sites d’Amazon en Allemagne. Pourtant, le distributeur américain avait déjà fait quelques efforts en matière de rémunération.
Il y a peu, Amazon avait annoncé l’instauration d’une prime spéciale de 600 euros (800 dollars) pour ses préparateurs et de 400 euros (533 dollars) pour les salariés de ses services d’expédition. Malgré tout, cela ne suffit pas à satisfaire les revendications du syndicat des services Verdi. Depuis déjà quelques mois, celui-ci mène un combat contre Amazon en décrétant des grèves. Pas plus tard que lundi, plusieurs centaines d’employés de l’entreprise américaine se sont pliés à ce mot d’ordre de débrayage.
A noter qu’Amazon ne compte pas moins de 9.000 salariés en Allemagne.200 parmi eux, ont manifesté devant le site de Leipzig (est).Il était également prévu, en même temps, une manifestation à Bad Hersfeld (ouest).Selon certaines estimations, ce dernier mouvement devrait regrouper 300 employés.
De nouvelles négociations entre les deux parties pourraient permettre d’éviter ces grèves. De leur côté, les représentants de Verdi sont disposés à rencontrer leurs homologues d’Amazon. Mais, ces derniers ne semblent pas trop favorables à de nouvelles négociations. En lieu et place, ils privilégient, selon Dave Clark, responsable logistique chez le distributeur américain,  « une relation directe » avec le personnel « à travers les comités d’entreprises et les forums d’employés ».
Cette crise a la particularité d’être proche de Noël. Et, cette fête devient un sujet de polémique entre les protagonistes, du fait que c’est un temps d’échanges en tout genre. Autrement dit, une baisse d’activités d’Amazon aura un impact sur la production.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *