Fusion de Portugal Telecom et Oi

PTOi2013Portugal Telecom (PT) et le brésilien Oi devraient bientôt procéder à une union  Le premier opérateur, déjà le principal actionnaire dans le second, a annoncé mercredi la signature d’une lettre d’intention dans la perspective d’une fusion.
Selon le calendrier établi, cette option pourrait devenir réalité d’ici la fin du premier semestre 2014. En fusionnant, PT et Oi vont former un groupe de télécommunications dont la valeur est estimée à 5,6 milliards d’euros (7,5 milliards de dollars). Baptisé Corps, un géant en vue, aura comme lieu d’établissement le Brésil, ce qui générera 1,8 milliard d’euros (2,4 milliards de dollars) de synergies.
A noter qu’une forte concurrence règne dans le secteur des télécoms du pays émergent. Une ambiance à laquelle Oi se prémunit déjà. Afin de consolider le bilan de la nouvelle entreprise, l’opérateur brésilien entend augmenter son capital de 7 à 8 milliards de reais (3 à 3,6 milliards de dollars) .
Pour mener à bien ce projet, les deux parties ont vraisemblablement décidé de maintenir l’équipe qui gagne. La fusion est l’aboutissement naturel de l’alliance établie en 2010, créant un opérateur télécoms de premier plan avec Zeinal Bava à sa tête. En fait, M. Bava occupait les fonctions de directeur général de PT avant de devenir, en juin dernier, le patron d’Oi. Mais, vu la proximité qu’entretiennent les deux opérateurs, ce chef d’entreprise assumait toujours des responsabilités chez son premier employeur.
Une fois la fusion devenue effective, M. Bava n’aura plus à porter deux casquettes. Quoi qu’il en soit, ce projet à peine annoncé a déjà fait bouger les places boursières concernées. Ainsi, l’action PT, a-t-elle gagné 10 % environ à la bourse de Lisbonne, juste le temps des premières discussions sur cette importante opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.