Egypte : un français succombe en prison

cairo-jailLe couvre-feu instauré suite  à l’Etat d’urgence déclenché mi-août fait une victime. Il s’agit d’un français arrêté début septembre pour avoir violé  ce couvre-feu. Mis en détention, il meurt suite aux coups reçus de ses compagnons de cellule. Alors que Paris exige des explications de Caire, les bourreaux sont actuellement interrogés dans le cadre d’une enquête pour « coups et blessures ayant entraîné la mort ».
Arrêté par les éléments de la police  dans le quartier bourgeois de Zamalek, au Caire, le ressortissant français est alors  traduit devant les tribunaux qui décident de l’expulser. Celui  qui est présenté par les services de sécurité égyptiens comme professeur n’est plus. Il a eu la malchance d’avoir des compagnons de cellule violents qu’ils l’ont tabassé à mort.
N’ayant pas de visa de résidence valide, selon le Quai d’Orsay, il vivait en Égypte depuis moins d’une dizaine d’années ; il est décrit comme marginal et serait âgé d’une cinquantaine d’années. En attendant son expulsion, la justice ordonne qu’il soit placé  en détention au commissariat de Qasr el-Nil, dans le centre de la capitale. «Dans le cadre de la protection consulaire, des membres du consulat français en Egypte l’ont rencontré peu après son incarcération pour voir entre autres s’il n’avait pas de problème en détention », explique le Quai d’Orsay, qui ajoute que l’homme  paraissait aller bien et ne se sentait pas en danger. Tout se bascule le 13 septembre quand une dispute éclata dans sa cellule. Selon une source judiciaire, «il y a eu une bagarre entre lui et six autres détenus quand il a voulu allumer la lumière alors qu’ils voulaient dormir. Ils l’ont attaqué et il est mort d’une hémorragie cérébrale».
Pour en savoir plus sur les circonstances de cette mort en cellule, une enquête est diligentée par les services judiciaires égyptiens. Par ailleurs, les six codétenus sont actuellement interrogés et accusés de «coups et blessures ayant entraîné la mort». Le Quai d’Orsay  et la famille du défunt qui vit en France  attendent l’issue des enquêtes pour recevoir  des explications sur les circonstances de ce décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.