Tunisie : Démission imminente du Premier ministre

Sur fond de crise politique et sécuritaire en Tunisie, l’actuel Premier ministre, Ali Larayedh, devrait remettre officiellement jeudi sa démission au président, Moncef Marzouki.
La démission de Larayedh, s’inscrit dans le cadre du respect des engagements pris par le gouvernement devant l’opinion publique tunisienne, et conformément aux résultats du dialogue national, précise un  communiqué de la présidence de la république publié à l’issue de la réunion périodique du conseil supérieur de la sûreté tenue jeudi matin. Avec la mise en place d’une instance électorale mercredi soir par la Constituante et la nouvelle Constitution en cours d’adoption, les conditions fixées dans un accord cosigné par les principaux acteurs de la classe politique, étaient réunies pour la démission de Larayedh. Une démission qui devrait donner, selon les mêmes sources, une  nouvelle impulsion au processus de transition en Tunisie.
Le ministre sortant de l’Industrie, Mehdi Jomaâ, est appelé à succéder à  Larayedh et devra former un cabinet d’indépendants devant conduire la Tunisie jusqu’aux élections prévues au courant de cette année 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *