Sahara occidental: Paris réitère son soutien au Plan d’autonomie

Quelques mois après l’élection de François Hollande, la France renouvelle « officiellement » son appui au plan d’autonomie proposé par le Maroc pour résoudre la question du Sahara occidental.

Pour rappel, le plan marocain a été pensé comme une solution politique définitive, reposant essentiellement sur un transfert de larges compétences législatives et exécutives aux populations du Sahara, en tenant compte des spécificités locales, et en laissant intactes la souveraineté et l’intégrité territoriale du Maroc.
L’arrivée au pouvoir des socialistes n’aura finalement rien changé à la position de l’hexagone. Et ce, malgré le quiproquo « mort dans l’œuf » autour de la déclaration faite par le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, lors de sa dernière visite à Alger et qui avait servi de catalyseur à l’imagination et aux libres interprétations.
Selon de nombreux experts des relations franco-marocaines, en renouvelant son appui au plan d’autonomie, la France valorise encore plus la proposition marocaine en la qualifiant de « seule proposition crédible sur la table des négociations ». Pour les observateurs, ce plan  doit « idéalement » déboucher sur un compromis politique conforme aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. En d’autres termes, le renouvellement du soutien français à la proposition marocaine  accorde un crédit supplémentaire à un plan perçu par la communauté internationale comme étant une solution réaliste, juste et durable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.