Des frégates italiennes pour stopper la ruée des immigrés tunisiens

Débordée depuis le début 2011 par un flux migratoire clandestin sans précédent en provenance des côtes tunisiennes, l’Italie tente d’attaquer le mal à sa racine. Rome a livré quatre frégates à la Tunisie pour l’aider à stopper la ruée de ses immigrés illégaux vers l’Europe. La livraison de ces unités maritimes a eu lieu à l’occasion de la visite la semaine écoulée du ministre tunisien de l’Intérieur, Habib Essid à Rome.

Le gouvernement italien a par ailleurs, promis l’octroi à la Tunisie de « matériels, véhicules et autres équipements » pour une valeur de 80 millions d’euros et l’ouverture d’une ligne de crédit de 150 millions d’euros pour la relance de l’économie tunisienne. L’Italie est aussi appelée à contribuer à la création en Tunisie de petits et moyens projets pourvoyeurs d’emplois. Depuis la chute du régime de Ben Ali en janvier dernier, plus de 25.000 Tunisiens candidats à l’immigration clandestine en Europe ont débarqué sur l’île sicilienne de Lampedusa.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.