Le président guinéen Konaté quitte le Maroc pour dire ses adieux aux hautes charges de son pays

Le président guinéen par intérim qui assurait la transition politique, le général Sékouba Konaté a quitté dimanche 12 décembre le Maroc à bord d’un jet privé marocain «Dalia air» qui l’a acheminé à Konakry au terme d’une visite médicale de trois semaines dans le Royaume Chérifien. Son retour en Guinée était très attendu, puisqu’il devait remettre les clés du pouvoir au nouveau président démocratiquement élu, Alpha Condé.Habillé d’un ensemble ‘’Abacoste’’ de couleur bleu nuit qu’il a troqué contre son traditionnel uniforme treillis, le général Konaté, affichait une  mine radieuse à sa descente d’avion à l’aéroport international de Conakry Gbessia.

Le président intérimaire a été accueilli en « héros national » par la population de Conakry au Palais. Juste après son arrivée, il s’est rendu au Palais du Peuple, où il a eu droit à une cérémonie spéciale, au cours de laquelle il a reçu un satisfecit des mains du gouverneur de Conakry. Selon le commandant de bataillon, Sékou Resco Camara, cette distinction honorifique est l’expression de la reconnaissance des populations de la capitale à l’endroit du général Sékouba Konaté, qui a su conduire avec brio, la Transition à l’issue de laquelle un président civil démocratiquement élu, devait prendre la relève à la présidence de la république. Cette cérémonie a été sûrement la dernière apparition publique du général Konaté en tant chef de l’Etat par intérim, car dans les tous prochains jours à venir, il doit procéder à la passation des hautes charges à son successeur, le nouveau président élu, Alpha Condé. Le général Sékouba Konaté avait séjourné à plusieurs reprises dans le Royaume chérifien pour, officiellement, des soins et des examens médicaux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.