Un premier satellite-espion turc pourrait être lancé en 2012

La Turquie envisage de mettre en orbite son premier satellite-espion dans le courant de 2012. Selon le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan qui a annoncé la nouvelle à l’occasion du 87e anniversaire de la proclamation de la République turque en 1923, les travaux se poursuivent pour la préparation de la mise en orbite du satellite de renseignement Göktürk.

Le satellite-espion a été mis au point par les ingénieurs de la société turque d’armement Aselsan avec le concours d’une filiale de l’italien Finmeccanica, Telespazio et de la compagnie française Thalès Alenia Space. Doté d’un instrument optique à haute résolution, le satellite doit réduire la dépendance de la Turquie vis-à-vis des services de renseignement américains, notamment dans le cadre de la guerre que mène le régime turc contre les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). L’armée n’arrive pas toujours à contrôler les mouvements des indépendantistes kurdes lancés depuis 1984, dans une guérilla contre les intérêts turcs, à partir de leurs bases-arrières implantées dans le nord de l’Irak.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.