Le groupe Casino approuve l’offre améliorée du duo Kretinsky-Ladreit de Lacharrière avec le soutien du fonds Attestor »

Le groupe Casino approuve l’offre améliorée du duo Kretinsky-Ladreit de Lacharrière avec le soutien du fonds Attestor »

Le groupe Casino a donné son approbation lundi à une offre améliorée de recapitalisation et de restructuration de sa dette, présentée par les milliardaires Daniel Kretinsky et Marc Ladreit de Lacharrière, désormais soutenus par le fonds britannique Attestor. Ce consortium, auquel d’autres créanciers sécurisés pourraient se joindre, cherche à prendre le contrôle du distributeur stéphanois en difficulté.

Cependant, le consortium doit encore convaincre les créanciers, dont de grandes banques françaises et européennes, des fonds d’investissement et des acteurs institutionnels.

Suite au retrait du trio Niel-Pigasse-Zouari, le consortium était le seul candidat à la reprise du distributeur, qui emploie 200 000 salariés dans le monde, dont un quart en France. Le trio s’était retiré, affirmant que le processus était biaisé et que Casino avait déjà choisi son repreneur.

Le conseil d’administration de Casino, sur recommandation unanime de son comité ad hoc composé de la quasi-totalité des administrateurs indépendants, a décidé de poursuivre les négociations avec le consortium EP Global Commerce a.s. (un des véhicules d’investissement de Daniel Kretinsky), Fimalac (holding de Marc Ladreit de Lacharrière) et Attestor. L’objectif est de parvenir à un accord de principe sur la restructuration de la dette financière du groupe d’ici la fin juillet 2023. Le groupe Casino fait face à un lourd endettement, estimé à 6,4 milliards d’euros à fin 2022.