Rome autorise le navire «Ocean Viking» à débarquer 294 clandestins dans un port italien

Rome autorise le navire «Ocean Viking» à débarquer 294 clandestins dans un port italien

«Après une attente épuisante, Pozzallo en Sicile a enfin été assigné pour débarquer en sécurité les 294 rescapés à bord de l’Ocean Viking», a posté dimanche sur Twitter, SOS Méditerranée, après que le gouvernement italien ait donné son feu vert à cette opération. 

«Il est inacceptable que des rescapés soient confrontés à un tel mépris de leurs droits», a poursuivi cette ONG experte dans les opérations de sauvetage en haute mer.

Ces clandestins ont été secourus lors dans quatre opérations au large de la Libye et de Malte effectuées depuis le 19 mai par le navire humanitaire «Ocean Viking», affrété par SOS Méditerranée en collaboration avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). 

Ce groupe de migrants comprend 49 enfants mineurs, dont un bébé âgé à peine de trois mois et six femmes enceintes, a précisé dans un communiqué l’ONG basée à Marseille au sud de la France. 

Initialement, 196 rescapés étaient à bord du navire avant qu’une femme enceinte de 8 mois et son conjoint ne soient évacués d’urgence dimanche.

Selon une responsable médicale à bord de l’Ocean Viking, certains des rescapés présentaient des traces de violences subies lors de leur passage sur le sol libyen tandis que d’autres ont été blessés pendant la traversée ou souffrent de maladies chroniques, affections qui nécessitent une prise en charge médicale à terre.