Les côtes thaïlandaises touchées par une marée noire

Les côtes thaïlandaises touchées par une marée noire

Les côtes thaïlandaises sont touchées par une marée noire suite à la fuite du pétrole d’un oléoduc sous-marin appartenant à Star Petroleum Refining Public Company Limited (SPRC). 

La marine thaïlandaise s’attelait lundi à nettoyer des dizaines de milliers de litres de brut déversés dans le golfe de Thaïlande.

Au moins 60.000 litres de pétrole se sont déversés dans la mer avant que la fuite, qui a commencé le 25 janvier dernier au large de la région de Rayong (est), ne soit maîtrisée. 

Selon des images prises dimanche par satellite, la zone de pollution est estimée à une cinquantaine de kilomètres carrés. La marée noire a atteint le littoral au cours du week-end.

D’après certains médias locaux, la plage de Mae Ram Phueng a été interdite d’accès aux nageurs, alors que des équipes portant des tenues de protection ont entamé le nettoyage. La nappe de pétrole menace aussi la petite baie de l’île de Koh Samet.

Le brut devrait continuer à atteindre les côtes dans les jours à venir, à cause de l’intensification du vent. Entre temps, une douzaine de bateaux pulvérisent de grandes quantités de produits chimiques dans la zone affectée. 

Toutefois, ces produits, qui ont pour effet de décomposer le brut en d’infimes particules, se répandent dans la mer et nuisent à la faune et à la flore, souligne Thanomsak Boonphakdee de l’université de Burapha (est).