Des restaurateurs néerlandais se rebellent contre les nouvelles mesures sanitaires aux Pays-Bas

Des restaurateurs néerlandais se rebellent contre les nouvelles mesures sanitaires aux Pays-Bas

En guise de protestation contre les nouvelles restrictions sanitaires rendues publiques en fin de semaine dernière aux Pays-Bas, bon nombre de propriétaires de restaurants ont reçu des clients alors que le gouvernement n’a pas encore autorisé la réouverture de leurs enseignes. 

En fin de semaine dernière, les autorités néerlandaises ont décidé d’alléger les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. Toutefois, cet assouplissement des restrictions sanitaires ne concerne pas les bars, les restaurants, les cafés et les établissements culturels, qui sont tenus de demeurer fermés jusqu’au 25 janvier prochain au minimum, a précisé le chef du gouvernement néerlandais, Mark Rutte, au cours d’un point de presse. 

A l’opposé, certains établissements commerciaux non-essentiels ont obtenu à nouveau le feu vert pour reprendre leurs activités et accueillir leur clientèle depuis samedi 15 janvier dernier. 

Cela fait donc environ un mois qu’il n’est plus possible d’aller consommer dans les cafés, les bars et les restaurants sur le territoire néerlandais. Les habitants des Pays-Bas étaient en confinement lors des célébrations des fêtes de Noël et du Nouvel an. C’était donc difficile pour eux de ne pas se laisser tenter par les tables bien dressées des restaurants qui ont décidé de braver les consignes de l’exécutif.

Cet assouplissement partiel des mesures sanitaires intervient alors que le nombre d’hospitalisations chute aux Pays-Bas. Néanmoins, les cas d’infections demeurent élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.