Berlin menace de bloquer le gazoduc germano-russe en cas d’escalade dans la crise ukrainienne

Berlin menace de bloquer le gazoduc germano-russe en cas d’escalade dans la crise ukrainienne

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock a déclaré dimanche, que le pipeline Nord Stream 2, reliant la Russie à l’Allemagne en passant par la mer Baltique, n’aurait pas le feu vert du gouvernement allemand pour fonctionner en cas d’escalade dans la crise ukrainienne, sur la base d’un accord de principe entre les Etats-Unis et l’Allemagne.

Compte-tenu de la situation sécuritaire délétère, «il a été convenu entre les Américains et l’ancien gouvernement allemand» chapeauté par Angela Merkel «qu’en cas de nouvelle escalade, ce gazoduc ne pourrait entrer en service», a rappelé Annalena Baerbock dans une déclaration à la chaîne de télévision allemande ZDF. A l’heure actuelle, les puissances occidentales redoutent une invasion de l’Ukraine par les forces armées russes.

La cheffe de la diplomatie allemande qui a pris part au cours du week-end à une réunion du G7 portant, entre autres, sur les tensions avec Moscou et échangera ce lundi avec ses alliés européens sur la question, a clairement exprimé les menaces lancées généralement de manière voilée par le chancelier allemand, Olaf Scholz, au sujet du gazoduc Nord Stream 2. 

«Ce serait une grave erreur de croire que violer les frontières d’un pays européen resterait sans conséquences», a encore prévenu le chef du gouvernement allemand dimanche soir lors d’une visite en Pologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *