Covid-19 : Suspension provisoire de certains services dans les hôpitaux néerlandais

Covid-19 : Suspension provisoire de certains services dans les hôpitaux néerlandais

Des centres hospitaliers aux Pays-Bas, se sont retrouvés dans l’obligation d’ajourner des traitements de chimiothérapie et des transplantations d’organes de sorte à libérer des lits en réanimation pour un nombre grandissant de malades gravement atteints par le Covid-19, a confié jeudi dernier un responsable néerlandais.

L’Association néerlandaise pour les soins intensifs a appelé le ministre de la Santé, Hugo de Jonge, à adopter le plan de lutte contre la propagation du coronavirus permettant de suspendre les soins réguliers demandant une nuit à l’hôpital pour libérer des lits.

Le nombre de malades hospitalisés à cause du Covid-19 sur le sol néerlandais a atteint des niveaux record, depuis début mai. A en croire les spécialistes, les centres hospitaliers pourraient atteindre leur capacité optimale dans moins de deux semaines au cas où la propagation du virus n’est pas contenue. Bon nombre de patients atteints de Covid-19 ont été évacués au courant de cette semaine, des Pays-Bas vers des hôpitaux en Allemagne.

Les autorités néerlandaises, qui doivent statuer ce vendredi sur diverses restrictions ayant pour objectif de juguler la nouvelle vague épidémique, envisagent des «mesures lourdes», a assuré jeudi, le ministre Hugo de Jonge, confiant à la presse, qu’«il ne fait aucun doute que des mesures lourdes sont nécessaires».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.