Un Bundestag plus diversifié ouvre une nouvelle page politique en Allemagne

Un Bundestag plus diversifié ouvre une nouvelle page politique en Allemagne

Le nouveau Bundestag qui a tenu ce mardi sa première plénière à Berlin, se distingue par une certaine diversité dans composante avec 83 élus sur les 735 qu’il compte, issus de l’immigration et environ un tiers d’entre eux sont âgés de moins de 40 ans et un faible taux de 24% de députées femmes.

Un mois jour pour jour après les élections législatives du 26 septembre dernier, les anciens et nouveaux élus ont ainsi fait leur entrée officielle au  Bundestag dans la perspective de l’élection d’un nouveau chancelier en remplacement d’Angela Merkel. 

Olaf Scholz dont le parti «SPD» a remporté le scrutin législatif et aurait déjà clos ses discussions en vue de mettre sur pied une coalition avec les Verts et le FDP.

La jeunesse de l’électorat allemand est à l’origine du renouvellement du Bundestag. Cette catégorie d’électeurs a majoritairement soutenu les écologistes, mais également les libéraux, à l’instar de la députée Ria Schröder (FDP). 

«Je reçois beaucoup de messages et ça permet de mesurer ce qui est important pour les électeurs», a confié à la presse cette élue très en vue sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, l’écologiste allemande d’origine érythréenne, Awet Tesfaiesus, 47 ans, est devenue la première députée noire à siéger au Bundestag. Cette avocate spécialisée dans la défense des droits des migrants et réfugiés est arrivée en Allemagne à l’âge de 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.