La police allemande avorte un projet d’attaque islamiste contre une synagogue

La police allemande avorte un projet d’attaque islamiste contre une synagogue

Les forces de l’ordre allemandes ont interpellé jeudi à Hagen, un mineur syrien de 16 ans, soupçonné de projeter une attaque à l’explosif contre une synagogue de la ville de Hagen, au moment où la communauté juive sera en pleine célébration de Yom Kippour. 

Le ressortissant syrien et trois de ses proches ont été arrêtés jeudi, au lendemain d’une menace d’attaque à caractère «islamiste» contre une synagogue, en pleine célébration de Yom Kippour.

«Il y avait un danger d’attentat contre la synagogue de Hagen », une localité située dans l’ouest du territoire allemand, a affirmé Herbert Reul, le ministre de l’Intérieur de la région de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Ce dernier a rendu hommage à l’action de la police qui, de son avis, a «probablement empêché» cet attentat. Pour Reul, il est clair que cette menace était «motivée par l’islamisme». 

Même son de cloche du côté du candidat des conservateurs à la chancellerie et ministre-président de cette région, Armin Laschet qui a déclaré qu’«il semble qu’avant le début de Yom Kippour, un attentat à motivation islamiste ait pu être évité» de justesse.

La fête de Yom Kippour dans cette synagogue de Hagen a été soudainement annulée mercredi soir. Par la suite, les forces de l’ordre ont déployé autour de ce lieu de culte plusieurs de leurs éléments lourdement armés et des chiens renifleurs pour tenter de dénicher d’éventuels engins explosifs sur les lieux. Toutefois, aucune bombe n’a été trouvée dans la synagogue ou à proximité, a assuré jeudi matin, la police locale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *