Le gouvernement égyptien annonce la fermeture du point de passage de Rafah

Le gouvernement égyptien annonce la fermeture du point de passage de Rafah

Le gouvernement égyptien a saisi les responsables de la bande de Gaza de son intention de fermer lundi le point de passage de Rafah, a précisé dimanche un porte-parole de l’administration de la formation politique islamiste du Hamas, aux commandes dans l’enclave palestinienne.

Les autorités égyptiennes n’ont pas émis de communiqué officiel à propos, mais des sources de sécurité locales ont confirmé la fermeture, assurant que le point de passage serait clos jusqu’à nouvel ordre, sans plus d’informations.

Rappelons que le passage de Rafah est l’unique ouverture de l’enclave palestinienne, subissant un embargo israélien depuis environ 15 ans, sur le reste de la planète qui ne soit pas administrée par les autorités israéliennes.

« Nous avons été informés par les autorités égyptiennes que le point de passage de Rafah serait fermé demain, lundi, dans les deux sens », a fait savoir dimanche par le biais d’un communiqué Iyad al-Bozom, un porte-parole du ministère de l’Intérieur du Hamas.

Le 20 mai dernier, le chef d’Etat égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, avait ordonné l’ouverture de ce point de passage afin d’expédier de l’aide humanitaire et de donner l’occasion d’être pris en charge médicalement en Egypte aux habitants de la bande de Gaza blessés au cours de la guerre de 11 jours au mois de mai entre l’Etat hébreu et des milices de Gaza, parmi lesquelles le Hamas.

Cette décision de fermeture fait suite à un week-end de violences entre l’armée israélienne et des protestataires palestiniens à la frontière entre la bande de Gaza et l’Etat hébreu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.