La Cour suprême américaine sauve à nouveau l’Obamacare

La Cour suprême américaine sauve à nouveau l’Obamacare

La Cour suprême des Etats-Unis a refusé jeudi d’invalider l’«Obamacare». Cette décision permet à des millions d’Américains de continuer à bénéficier d’une couverture-maladie.

Il s’agit d’un nouveau revers pour l’ex-chef d’Etat américain, Donald Trump, qui a pesé de tout son poids pour parvenir à supprimer l’Affordable Care Act (ACA), la disposition légale sur les soins médicaux abordables, communément appelée «Obamacare». 

Pour rappel, cette loi avait été promulguée le 23 mars 2010 par Barack Obama. «Une grande victoire pour le peuple américain», a posté sur le réseau social Twitter l’actuel dirigeant américain, Joe Biden, qui, à l’époque de cette promulgation, occupait la fonction de vice-président.

La plus haute instance judiciaire américaine a refusé d’invalider ce texte sur l’assurance-santé dans une décision prise à la majorité de sept juges sur neuf. 

A propos, Amy Coney Barrett et Brett Kavanaugh, deux des trois magistrats nommés à la Cour suprême au cours de la présidence Trump, se sont joints à la majorité. A l’opposé, Neil Gorsuch n’a pas donné son accord, de même que le juge Samuel Alito.

Il est à noter que c’est la troisième fois que cette juridiction prend une décision sur l’Obamacare. La dernière en date repose sur un argument de procédure. D’après les juges, le Texas et les autres Etats républicains qui ont introduit le recours n’étaient pas habilités à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.