Le camp présidentiel à Chypre remporte les élections législatives

Le camp présidentiel à Chypre remporte les élections législatives

Les résultats officiels des élections législatives dans la partie grecques de Chypre, publiés dans la soirée de ce dimanche, placent le parti conservateur Disy du président Nicos Anastasiades en tête de liste, avec 27% des voix. 

Plus de 558.000 électeurs étaient appelés à départager les 658 candidats, dont moins d’un quart de femmes et représentant 15 partis, pour cette élection tenue dans la partie sud de l’île où la République de Chypre, membre de l’Union européenne, exerce son autorité. Le taux de participation au scrutin a été de 63,9% contre 66,7% lors des législatives de 2016. 

Le parti présidentiel est certes arrivé en tête, mais il a perdu un siège et ne dispose donc pas de la majorité au Parlement. Il devra former un gouvernement minoritaire, alors que l’extrême-droite sort renforcée du scrutin. 

Le parti communiste a remporté 22% des voix alors que le parti ultra-nationaliste Elam, surfant notamment sur les craintes concernant l’immigration sur l’île méditerranéenne, a doublé sa représentation, passant de deux à quatre députés avec 6,78% des voix. 

Ces élections se sont déroulées dans un contexte de colère populaire contre le programme dit des «passeports en or» contre investissements. 

Très controversé, le dispositif des « passeports or », délivrés contre un investissement de 2,5 millions d’euros sur l’île à des milliers de citoyens étrangers, est soupçonné de favoriser la corruption et le blanchiment d’argent et a été critiqué par l’Union européenne, avant d’être aboli. 

Il a été supprimé en novembre après une enquête de la chaîne qatarie Al-Jazira sur des abus présumés, qui a notamment entraîné la démission du président du Parlement et d’un député filmés en train de faciliter l’obtention d’un passeport pour un homme d’affaires chinois aux antécédents criminels. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.