Algérie : Le président Tebboune annonce la dissolution du Parlement et des élections anticipées

Algérie : Le président Tebboune annonce la dissolution du Parlement et des élections anticipées

Le chef d’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune a annoncé jeudi lors d’un discours à la Nation, la dissolution du parlement et l’organisation d’élections anticipées.

Le président algérien a également annoncé un remaniement ministériel dans les 48 heures qui viennent et il a accordé sa grâce à 50 ou 60 militants incarcérés du Hirak, à la veille de l’anniversaire le 22 février, de ce mouvement de contestation populaire qui réclame un changement radical du régime aux commandes du pays.

« Le ‘Hirak béni’ a sauvé l’Algérie. J’ai décidé d’accorder la grâce présidentielle à une trentaine de personnes pour lesquelles une décision de justice avait été rendue, ainsi qu’à d’autres pour lesquelles aucun verdict n’a été prononcé. Entre 55 et 60 personnes rejoindront à partir de ce soir ou demain leur famille », a assuré le président Tebboune dans son discours à la Nation retransmis par la télévision publique.

A l’heure actuelle, environ 70 personnes sont derrière les barreaux sur le sol algérien en lien avec la contestation du Hirak et/ou les libertés individuelles, d’après le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Normalement, les élections législatives devaient se dérouler l’année prochaine dans ce pays maghrébin. Mais, avec la dissolution annoncée du Parlement, ce scrutin aura lieu avant fin 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.