Méditerranée-Migration : Le nombre de nouveaux arrivants en Italie ne fait qu’augmenter

Méditerranée-Migration : Le nombre de nouveaux arrivants en Italie ne fait qu’augmenter

Des migrants clandestins originaires majoritairement de la Tunisie, sont de plus en plus nombreux à gagner l’Italie après avoir traversé la mer Méditerranée, a révélé samedi, la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese.

Elle a évoqué un taux d’arrivée de migrants en hausse de 150 % depuis début 2020 en comparaison à la même période de l’an dernier, précisant que la majorité de ces migrants seraient des Tunisiens qui fuient le manque d’emploi et l’instabilité politique dans leur pays.

Les autorités italiennes semblent dépassées par cet afflux aggravé par les mesures restrictives liées à la pandémie de Covid-19. A en croire Mme Lamorgese, le travail supplémentaire généré par les règles d’hygiène dues à la crise du coronavirus constitue une difficulté en plus pour faire face aux arrivées massives.

Le ministère italien de l’Intérieur avait tiré la sonnette d’alarme depuis le mois dernier, en affirmant s’attendre à « un flux exceptionnel de migrants économiques » en raison de la crise sanitaire et économique. 

En juillet, les Tunisiens constituaient déjà la moitié des nouveaux arrivants en Italie. Durant cette période, 11.000 clandestins avaient atteint les côtes italiennes en l’espace d’une semaine.

En réaction, le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, avait appelé l’Union Européenne (UE) à répartir ces nouveaux arrivants, «en particulier durant cette phase de risque sanitaire élevé».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.