Interdiction d’un groupuscule néonazi en Allemagne

Interdiction d’un groupuscule néonazi en Allemagne

Les autorités allemandes ont interdit un petit mouvement néonazi principalement actif en ligne, a annoncé mardi, un porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit du groupuscule dénommé « Nordadler » (aigle du Nord), dont les locaux ont fait l’objet de perquisitions depuis ce matin dans quatre Etats régionaux, a indiqué le porte-parole, Steve Alter sur le réseau social Twitter. Ces perquisitions ont lieu dans la Basse-Saxe, le Brandebourg, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la Saxe, précisent des médias locaux.

Depuis 2020, le ministère allemand de l’Intérieur en est à sa troisième interdiction d’un mouvement d’extrême-droite. Il a en effet déjà prononcé deux interdictions en janvier et en mars derniers. 

Les autorités allemandes ont placé le terrorisme d’extrême-droite au sommet des menaces suite à diverses attaques au cours des derniers mois, dont celles ayant ciblé des bars à chicha à Hanau en février dernier et une synagogue de Hall en octobre 2020.

Se présentant comme nostalgique dle Führer Adolf  Hitler et des représentants néonazis de premier plan de cette époque, le mouvement antisémite, « Nordadler » a adopté des symboles et le langage du Troisième Reich. Il avait pour ambition de constituer une communauté néonazie dans la campagne allemande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.