Coronavirus : Le Royaume-Uni prolonge son confinement d’au moins trois semaines

Coronavirus : Le Royaume-Uni prolonge son confinement d’au moins trois semaines

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab qui remplace provisoirement Boris Johnson à la primature, a annoncé jeudi lors d’une conférence de presse, le prolongement du confinement au Royaume-Uni pour «au moins trois semaines». 

Cette décision a été prise afin d’«éviter une seconde vague d’infections» qui «submergerait le service public de santé et viendrait anéantir le bénéfice des sacrifices jusqu’à présent consentis». 

Selon le quotidien londonien The Telegraph, Dominic Raab a souligné qu’il ne lèverait pas le confinement à moins que cinq conditions soient réunies, dont «une forte chute dans le taux de mortalité quotidien», dont le bilan de jeudi faisait état de 861 décès. 

Si le ministre britannique des Affaires étrangères s’est montré avare en détails sur la stratégie de déconfinement du pays, le quotidien The Guardian assure que la raison en est l’absence du Premier ministre Boris Johnson, atteint du Covid-19, en repos après plusieurs jours d’hospitalisation. 

En confinement depuis le 23 mars, le Royaume-Uni est l’un des pays en Europe les plus touchés par le Covid-19, avec aujourd’hui pas moins de 104.000 cas de contaminations confirmés et 13.700 décès. 

Toutefois des experts médicaux relèvent des éléments positifs comme la baisse significative du taux d’infection chez la population. Actuellement chaque personne infectée transmet le virus à moins d’une personne et le nombre des nouveaux cas semble se stabiliser et commence à diminuer, de même que le nombre d’arrivées des patients à l’hôpital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.