Les négociations post-Brexit entre Londres et Bruxelles vont reprendre en pleine pandémie

Les négociations post-Brexit entre Londres et Bruxelles vont reprendre en pleine pandémie

Les négociations entre Londres et Bruxelles sur la nouvelle relation entre l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni après le Brexit, suspendues à cause du coronavirus, vont reprendre le 20 avril prochain, ont annoncé mercredi, les organisateurs.

A l’issue d’un entretien par vidéoconférence, le négociateur de l’UE Michel Barnier et le Britannique David Frost ont annoncé dans une déclaration commune, avoir convenu d’organiser des cycles de négociations d’une semaine complète à partir du 20 avril. Ils ont également discuté de la mise en œuvre de l’accord de retrait, dont ils font une priorité essentielle. 

Les rounds de négociation du 20 avril et les deux suivants, programmés le 11 mai et le 1er juin, se dérouleront par vidéoconférence à cause de la pandémie du coronavirus. Une réunion de haut niveau prévue en juin fera le point sur les progrès réalisés. 

Le Royaume-Uni a officiellement mis fin à son adhésion à l’Union européenne le 31 janvier dernier, mais dans le cadre d’une période transitoire, il continue de se conformer aux règlements communautaires pendant un an en attendant un accord sur ses relations post-Brexit avec l’UE.

Le Royaume-Uni vise plusieurs accords séparés, contrairement aux Européens qui souhaitent un accord global. Les deux parties n’arrivent pas non plus à s’accorder sur les conditions de concurrence, l’architecture de l’accord, la pêche, le protocole entre l’Irlande et l’Irlande du Nord et les droits des citoyens. 

Egalement touché par le coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson a veillé à ce que la date pour la fin de la période de transition post-Brexit, le 31 décembre 2020, soir fixée dans la législation britannique et refuse d’envisager toute prolongation des négociations. 

En absence de compromis à cette échéance, le Royaume-Uni sera lié à l’Union européenne par les règles de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) pour ses relations commerciales avec ses 27 anciens partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.