Coronavirus : Après des heures d’attente, les passagers d’un navire autorisés à débarquer en Italie

Coronavirus : Après des heures d’attente, les passagers d’un navire autorisés à débarquer en Italie

Le ministère italien de la Santé a autorisé jeudi soir le débarquement des 7.000 passagers et membres d’équipage d’un navire de croisière bloqué au quai de Civitavecchia, en Italie, en raison de deux cas suspectés d’infection au coronavirus. Finalement, les analyses effectuées ont conclu en l’absence du virus.

Sur les 6.000 passagers du Costa Smeralda, 1.100 censés débarquer à Civitavecchia ont été autorisés à le faire après avoir patienté plus de 12 heures. Disposant de près de 1.000 membres d’équipage, ce gigantesque paquebot appartenant au groupe Costa Croisières provenait de Palma de Majorque en Espagne. 

Les responsables sanitaires italiens ont été avisés de la présence parmi ces passagers, une touriste chinoise âgée de 54 ans, qui avait de la fièvre et une forte toux. Ainsi, trois médecins accompagnés d’une infirmière ont embarqué à bord du navire pour effectuer des prélèvements non seulement sur cette voyageuse mais également sur son conjoint alors que les deux avaient été mis en isolement dans leur cabine.

Ce couple de touristes est originaire de Macao. Partis de Hong Kong, ils avaient atterri à Milan le 25 janvier dernier, avant de monter à bord du navire de croisière à Savone, dans le nord-ouest de l’Italie, pour passer une semaine en mer Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.