Italie : La préfète de Cosenza arrêtée pour corruption

Italie : La préfète de Cosenza arrêtée pour corruption

Le ministère italien de l’Intérieur a annoncé l’arrestation et la suspension de Paola Galeone, préfète de Cosenza en Calabre (sud), prise en flagrant délit de corruption.

A son insu, Paola Galeone, 58 ans, a été filmée le 28 décembre dernier en train de recevoir un dessous-de-table de 700 euros (770 dollars) de la part de son amie Cinzia Falcone, patronne d’un centre d’accueil et présidente de l’association interculturelle Animed.

En fait, la préfète de Cosenza avait demandé le 23 décembre dernier à son amie d’établir une fausse facture de 1.200 euros, en retirant 500 euros pour elle, d’après des enquêteurs cités par le quotidien «Le Corriere della Sera». Cette facture se justifiait officiellement par des dépenses dues à l’organisation par Cinzia Falcone d’une rencontre portant sur la violence contre les femmes.

Par la suite, l’amie de Paola Galeone a collaboré avec les forces de l’ordre pour piéger la préfète en flagrant délit. En accord avec la police, la remise de la somme en liquide a été organisée juste en face de la préfecture, dans un bistrot. 

Pour ce rendez-vous, la police avait équipé Cinzia Falcone, 46 ans, d’un micro et d’une mini-caméra. En outre, des billets de 50 euros (55 dollars) avaient été imprimés d’avance.

Au sortir du bistrot, Paola Galeone a été interpellée par une équipe d’agents de police qui venait de suivre la transaction en direct à distance. Dans la foulée, ses bureaux ont été perquisitionnés dans le but de passer au peigne fin tous les documents administratifs qu’elle a signés. 

La préfète a été assignée à résidence dans son domicile de Tarente, dans les Pouilles, et immédiatement suspendue de ses fonctions par la ministre italienne de l’Intérieur et ex-préfète de Milan, Luciana Lamorgese.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.