Maroc : Le Roi visite et lance plusieurs projets de réhabilitation de l’ancienne médina de Fès

Maroc : Le Roi visite et lance plusieurs projets de réhabilitation de l’ancienne médina de Fès

Le roi Mohammed VI a visité et donné le coup d’envoi lundi, à plusieurs projets de réhabilitation dans l’ancienne médina de Fès.

Ces projets traduisent la volonté du roi du Maroc de préserver le patrimoine national dans toutes ses formes d’expression et de le protéger au bénéfice des générations futures, et de promouvoir le rayonnement de la cité millénaire de Fès qui a été, de tout temps, un lieu de coexistence des civilisations et des cultures.

Le souverain a ainsi visité le Hammam (bain maure) Seffarine, le Foundouk (motel) Staouniyine, reconverti en un Centre d’innovation et d’échange d’idées dédié aux métiers de tissage, pour un investissement de 50 MDH, financés à part égale (50%) par le Maroc et le programme Millennium Challenge Account (MCC) des Etats-Unis.

Le roi a également visité le projet d’aménagement du complexe artisanal et d’animation Place Lalla Yeddouna, pour un coût de 333 MDH financés également par le MCC à hauteur de 105 millions DH.

Ce projet a consisté en l’aménagement de la rivière Oued El Jawahir et des espaces extérieurs, la restauration du pont historique de Bin Lamdoune et la réhabilitation de 11 bâtiments traditionnels, la construction de 7 nouveaux autres bâtiments, dont le dernier sera achevé au courant de ce mois d’avril.

Le roi Mohammed VI a par ailleurs, donné le coup d’envoi au travaux de restauration du musée « Al Batha » et de construction au quartier Fès Jdid, d’un musée de la culture juive. Ces deux projets s’inscrivent dans le cadre du programme complémentaire de mise en valeur de la médina de Fès 2018-2023, dont le coût est estimé à 583 MDH.

Ce programme porte également sur la restauration de 11 monuments historiques et sites emblématiques, de 10 mosquées et écoles coraniques, de 37 lieux de bien-être (hammams, fontaines et lieux sanitaires), ainsi que la réhabilitation de 39 lieux d’artisanat et de commerce traditionnel et de Dar Al Makina.

Un autre programme d’aménagement de huit parkings d’une capacité d’accueil de 3200 véhicules, de réhabilitation des espaces publics, et d’installation d’un dispositif d’information est en cours de réalisation, pour un investissement global de 400 MDH.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.