Baisse de la croissance en Allemagne au troisième trimestre

Baisse de la croissance en Allemagne au troisième trimestre

La croissance économique allemande a enregistré au troisième trimestre 2018, un recul de 0,2 % du PIB en comparaison avec le précédent trimestre, a annoncé mercredi, l’Office fédéral des statistiques Destatis, liant cette baisse «avant tout» au commerce extérieur.

Cet indicateur vient clore 16 trimestres consécutifs de croissance enregistrés depuis 2015 outre-Rhin. Il ne s’agit pas d’une récession, qui se définit par deux trimestres successifs de recul du PIB. Toutefois, cette baisse est plus importante que celle prévue par les économistes sondés par le fournisseur de services financiers Factset, lesquels tablaient sur une contraction de 0,1 % du PIB.

Pour ce qui est de toute l’année 2018, l’Allemagne devrait néanmoins enregistrer une croissance économique pour le dixième exercice consécutif. Mais, le rythme de cet indicateur sera certainement moins soutenu qu’en 2017, année caractérisée par une augmentation de 2,2 % du PIB.

A en croire Destatis, le « léger recul » de la production intérieure est «avant tout lié à des facteurs extérieurs». En effet, entre juillet et septembre derniers, les exportations allemandes ont reculé, contrairement aux importations, qui ont progressé.

Bien que l’office fédéral des statistiques ne justifie pas le recul de la croissance suivant les différents secteurs de l’économie allemande, la diminution des exportations « semble être largement due au secteur automobile », désorganisé suite à l’application de nouveaux standards antipollution WLTP, estime Oliver Rakau d’Oxford Economics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.