Démission du directeur général d’Oxfam Grande-Bretagne

Démission du directeur général d’Oxfam Grande-Bretagne

Mark Goldring, le directeur général d’Oxfam Grande-Bretagne, a annoncé hier mercredi sa démission. Il espère, avec cette décision, offrir un nouveau départ et une « vision fraîche » à l’ONG, ébranlée par les révélations d’abus sexuels commis par certains de ses employés en Haïti. Le scandale avait déjà entraîné dès le mois de février la démission de la directrice générale adjointe d’Oxfam Penny Lawrence.

Mark Goldring a annoncé sa décision dans un communiqué, précisant qu’il resterait en poste jusqu’à la fin de l’année. Sa démission est le dernier développement du retentissant scandale qui a secoué Oxfam.  Celui-ci a éclaté en février, avec la révélation d’abus commis en Haïti par certains des employés d’Oxfam après le séisme de 2010.

Une jeune Haïtienne avait raconté dans les colonnes du quotidien britannique The Times avoir eu une relation avec l’ancien directeur d’Oxfam en Haïti Roland Van Hauwermeiren, alors qu’elle avait 16 ans et lui 61.

Dans la foulée, d’autres employés ont été accusés de harcèlement et d’intimidation et un témoin a même rapporté avoir été menacé physiquement.

Une enquête a été lancée en interne en 2011. Elle a conduit au départ de sept employés, quatre ayant été licenciés pour « faute grave » et trois ayant démissionné, parmi lesquels Roland Van Hauwermeiren, qui avait admis avoir engagé des prostituées.

Oxfam avait également annoncé une série de mesures dont la création d’une commission « indépendante » pour passer en revue la culture et les pratiques de l’ONG.

Malgré ces efforts déployés pour qu’Oxfam soit un endroit sûr et respectueux, Mark Goldring avait reconnu devant les membres d’une commission parlementaire britannique que sa direction aurait pu être plus proactive. Ce scandale a fait perdre à l’ONG des milliers de donateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *