Luigi Di Maio milite pour des élections législatives anticipées en Italie

Luigi Di Maio milite pour des élections législatives anticipées en Italie

Le leader du Mouvement 5 Etoiles (M5S), Luigi Di Maio, a de nouveau appelé vendredi dernier à l’organisation d’élections législatives anticipées en Italie durant juin prochain, avant de s’opposer à l’idée d’un Exécutif provisoire qui aurait pour cahier de charge de réformer le code électoral.

Lors d’une interview accordée au journal Il Fatto Quotidiano, cette personnalité politique a jugé que ces élections peuvent se dérouler le 24 juin prochain. En même temps, Di Maio s’est opposé à un calendrier trop restreint de sorte de permettre aux Italiens résidant à l’étranger de voter. Par ailleurs, le chef de file du M5S a estimé que ce « n’est pas possible » de modifier le système électoral avant de convoquer à nouveau les Italiens aux urnes.

De son côté, le chef d’Etat italien Sergio Mattarella a prévu d’effectuer une nouvelle série de consultations aujourd’hui dans l’objectif de constituer un gouvernement de coalition après les législatives du 4 mars à l’issue desquelles aucune majorité claire ne s’est dégagée. En outre, il a fermement écarté l’organisation de nouvelles législatives le mois prochain.

D’après Luigi Di Maio, l’idée d’un gouvernement provisoire est une tentative de rouler le M5S. « Lorsqu’un gouvernement s’installe, il tente de se maintenir à tout prix », a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.