Maroc: Le roi Mohammed VI lance à Agadir la déclinaison régionale du Plan d’Accélération industrielle

Maroc: Le roi Mohammed VI lance à Agadir la déclinaison régionale du Plan d’Accélération industrielle

Le roi du Maroc Mohammed VI a présidé, dimanche à Agadir, la cérémonie de présentation de la déclinaison régionale du Plan d’Accélération Industrielle (PAI) 2014-2020 dans la région de Souss-Massa, une cérémonie marquée par la signature de huit conventions et d’un protocole y afférents.

Ce plan vise à créer 24.000 nouveaux emplois à terme, « en partenariat avec les fédérations professionnelles et dont les premiers seront générés par les projets signés aujourd’hui par des investisseurs privés », a souligné Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique.

Les conventions signées portent sur la déclinaison régionale des différents écosystèmes (automobile, cuir, naval, chimie, plasturgie, matériaux de construction et offshoring) et l’accompagnement des besoins en formation de RH de la stratégie de développement industriel de la région à l’horizon 2020. Les projets retenus consistent également en la création d’une Cité de l’innovation régionale ainsi que l’aménagement, la gestion et la commercialisation de la zone franche Souss-Massa de 300 hectares.

Les autres conventions portent sur les industries agro-alimentaires et leur financement, la création d’un Technopark régional destiné aux PME et aux Start-up du secteur des TIC ainsi que l’accompagnement pour la mise en place d’un Fonds Privé pour le développement de l’investissement dans la région du Souss-Massa.

Si tous les détails financiers n’ont pas été dévoilés, une enveloppe de 5 milliards de DH sera consacrée au secteur de la construction navale, alors que 500 millions de DH seront affectés au Fonds de développement industriel et agricole ainsi qu’aux projets industriels de la région. De son côté, le privé participera aux investissements industriels à hauteur de 500 millions de DH.

Le protocole signé consiste en la réalisation de 11 investissements industriels dans les secteurs des matériaux de construction, de la plasturgie, des industries papier et carton et de l’Offshoring.

La région du Souss-Massa constitue ainsi une première étape dans ce grand chantier industriel qui devrait concerner, à terme, l’ensemble des régions du royaume avec des objectifs déclinés sur la période 2014-2020. L’intégration tant attendue à travers la déclinaison sectorielle et régionale des écosystèmes comme prévu dans le Plan d’accélération industrielle (PAI), est ainsi lancée à Agadir avant d’être élargie prochainement aux autres régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *