Les Pays-Bas testeront en 2018 leurs premiers trains automatisés

Les Pays-Bas testeront en 2018  leurs premiers trains automatisés

Le gestionnaire des lignes ferroviaires des Pays-Bas, ProRail, a indiqué vouloir réaliser, au minimum, un test avec un train sans conducteur en 2018.

Ces premiers essais devraient se dérouler sur la Betuweroute, une voie de fret reliant les ports de Rotterdam (ouest) et d’Amsterdam au territoire allemand. Selon ProRail, cette ligne ferroviaire dispose du système de sécurité le mieux adapté à la conduite automatisée.

Il sied de préciser que les premiers essais seront axés sur le transport des marchandises. Toutefois, des négociations sont en cours avec les responsables de la province de Groningue (nord) dans le but d’effectuer d’autres essais pour le transport de passagers.

Dans le cadre de ces tests, le gestionnaire des voies ferrées néerlandaises collabore avec Alstom. Ces trains automatisés sont munis d’un système ATO (Automatic Train Operation). En clair, ce dispositif automatise les opérations du conducteur de train du niveau 1, dit «un peu», au niveau 4, dit «complet».

A en croire ProRail, le système ATO ne demande pas de nouvelles infrastructures, coûteuses sur le plan financier. En plus, cette technologie devrait permettre aux trains de rouler en étant plus rapprochés les uns des autres, a expliqué le gestionnaire des lignes ferroviaires néerlandaises.

Par conséquent, la capacité des voies sera plus importante et la consommation d’énergie, moindre suite à une circulation plus régulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.