La Chine et la Corée du Sud déterminées à améliorer leurs rapports brouillés par le système THAAD

La Chine et la Corée du Sud déterminées à améliorer leurs rapports brouillés par le système THAAD

La Corée du Sud et la Chine ont affiché dans un communiqué conjoint, leur volonté de normaliser leurs relations qui se sont dégradées suite à la décision de Séoul de déployer le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense).

Les deux pays maintiennent leurs positions sur la question liée au THAAD mais ont convenu de continuer à discuter des moyens de résoudre leurs divergences.

La partie coréenne dit avoir noté la position et la préoccupation de la Chine et a réaffirmé que le système antimissile, conformément à l’objectif initial de son placement, ne cible pas un pays tiers.

Séoul et Pékin ont également réaffirmé leurs efforts conjoints pour dénucléariser de manière pacifique la Corée du Nord, un objectif qui explique un peu plus encore la volonté des deux pays de développer davantage leur partenariat coopératif et stratégique.

Dans le cadre de la normalisation des relations entre les deux pays, une rencontre entre le président sud-coréen Moon Jae-In et son homologue chinois Xi Jinping, est prévue la semaine prochaine en marge d’un sommet de l’Apec, le Forum de coopération économique Asie-Pacifique qui se tiendra à Danang, au Vietnam.

Le déploiement du bouclier antimissile THAAD, présenté par Séoul et Washington comme indispensable face aux menaces nord-coréennes, a provoqué la colère de Pékin qui redoute qu’il n’amoindrisse les propres capacités militaires de la Chine.

En réaction, Pékin a adopté une série de mesures contre les entreprises sud-coréennes et a interdit à ses ressortissants de se rendre en voyages organisés en Corée du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.