Italie : la Vénétie et la Lombardie disent «oui» à plus d’autonomie

Italie : la Vénétie et la Lombardie disent «oui» à plus d’autonomie

Les habitants de la Vénétie et de la Lombardie se sont largement prononcés dimanche en faveur d’une plus grande autonomie, avec un taux de participation suffisant pour accréditer le résultat.

Cette consultation avait pris une tournure particulière suite au récent référendum d’indépendance catalan en Espagne, bien que les organisateurs aient assuré dimanche que leur démarche demeurait entièrement dans le cadre de l’unité de l’Italie.

D’après des statistiques presque définitives, 95 % des votants en Lombardie et 98 % en Vénétie ont dit «oui» à plus d’autonomie. Quant au taux de participation, il était estimé à respectivement environ 40 % et 57 %.

A ce propos, le président de la Lombardie, Roberto Maroni, avait jugé qu’une participation dépassant les 34 % serait une réussite. Et en Vénétie, cette consultation ne pouvait être validée qu’en cas d’un taux de participation supérieur à 50 %.

La Vénétie (10 millions d’habitants) et la Lombardie (5 millions d’habitants) font partie des provinces italiennes les plus riches et contribuent à hauteur de 30 % au PIB du pays. La première région, qui dispose d’un tissu épais de PME, a une forte identité, entre autres autour de Venise, ville indépendante durant un millénaire.

Les électeurs devaient affirmer s’ils voulaient que leur région jouisse de «formes supplémentaires et conditions particulières d’autonomie», sur la base de la formule mentionnée dans la Constitution.

Les détails de cette autonomie, dont son importance, feront l’objet de négociations avec les autorités centrales de Rome, avant d’être éventuellement validés par le Parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.