Mercedes rappelle au Royaume-Uni 400.000 véhicules suite à un problème sur les airbags

Mercedes rappelle au Royaume-Uni 400.000 véhicules suite à un problème sur les airbags

Le constructeur automobile Mercedes-Benz, propriété de l’allemand Daimler, a annoncé hier lundi le rappel de 400.000 véhicules au Royaume-Uni, en raison du constat de problèmes dans le déclenchement des airbags.

Selon un porte-parole de Mercedes, le rappel concerne plusieurs gammes de véhicule de la marque allemande, à savoir les modèles Classes A, B, C et E ainsi que CLA, GLA et GLC, et porte sur des voitures vendues entre novembre 2011 et juillet 2017.

Mercedes dit avoir constaté que, dans de rares circonstances, un problème technique pouvant conduire à une décharge électrique qui peut déclencher par inadvertance l’airbag.

Le groupe a invité les clients qui verraient la lumière de l’airbag s’allumer à prendre contact avec Mercedes ou leur concessionnaire. La réparation prend une heure et sera offerte par le constructeur.

Mercedes a bien pris le soin de préciser que le problème à l’origine du rappel annoncé hier n’est pas lié au scandale du fabricant japonais Takata, qui avait récemment rappelé quelque 100 millions de ses airbags à travers le monde.

Ce scandale avait poussé le constructeur automobile japonais Toyota à rappeler près de cinq millions de véhicules en 2015. Toyota affirmait que « certains types de systèmes de gonflage présentent un risque d’absorption d’humidité pouvant entraîner un déploiement anormal des airbags frontaux conducteurs ou passager en cas d’accident ».

La polémique avait pris de l’ampleur parce que Takata avait révélé l’année d’avant avoir été au courant de ce problème dès le mois de mai 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.