Espagne : le référendum en Catalogne ombre au tableau d’une économie rassurante

Espagne : le référendum en Catalogne ombre au tableau d’une économie rassurante

Alors que l’économie du pays ne cesse de montrer des signes encourageants, la Banque d’Espagne a mis en garde jeudi contre la situation dans la région de Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, qui pourrait avoir des répercussions sur la croissance du pays.

La Banque d’Espagne a prédit jeudi des croissances économiques en 2017, 2018 et 2019, respectivement de 3.1%, 2.5% et 2.2%. Elle a également souligné que le déséquilibre interne de l’économie continuerait à se réduire, que la compétitivité allait se renforcer, et que la dette des entreprises et des ménages allait continuer à baisser, ce qui rendra la croissance économique plus stable.

Mais, dans le même temps, la Banque d’Espagne n’a pas pu ignorer le léger ralentissement de l’économie espagnole, qui a enregistré une croissance de 0.8% au troisième trimestre de cette année.

Ce ralentissement de la croissance, alors que tous les signaux de l’économie sont au vert, a immédiatement été rapproché à la situation en Catalogne, où un référendum d’indépendance doit se tenir dimanche.

Selon la Banque d’Espagne, bien qu’aucun impact négatif n’ait encore été enregistré sur les marchés financiers, ce référendum pourrait « affecter la confiance » et les décisions futures des agents économiques.

La Catalogne produit un cinquième de la richesse du pays. Elle est de très loin la première région exportatrice d’Espagne, avec un quart des ventes de marchandises à l’étranger, tirées par l’agroalimentaire, la chimie et l’automobile. La Catalogne est aussi la première région touristique du pays avec plus de 18 millions de visiteurs en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.