Le britannique Vodafone achève la cession de sa succursale sud-africaine Vodacom

Le britannique Vodafone achève la cession de sa succursale sud-africaine Vodacom

Le géant britannique des télécoms Vodafone a annoncé mercredi dernier, avoir finalisé la vente de près d’un milliard d’euros d’actions de sa succursale sud-africaine Vodacom, dans le cadre d’une restructuration de ses activités en Afrique.

Cette opération a été conclue pour une somme de 962 millions d’euros (1,1 milliard de dollars), a indiqué Vodafone, dans un communiqué, précisant que des investisseurs institutionnels ont acquis un total de 90 millions d’actions.

Au terme de cette opération, Vodafone détient encore près de 64,5 % du capital de Vodacom, sa filiale basée en Afrique du Sud et également active dans d’autres pays africains, dont le Lesotho, le Mozambique, la Tanzanie et la République Démocratique du Congo (RDC).

Lors d’une transaction annoncée à la mi-mai, Vodacom avait reçu de Vodafone 35 % du capital de Safaricom, leader des entreprises de téléphonie mobile au Kenya. A travers cette opération, la participation du géant britannique des télécoms dans Safaricom était descendue à 5 %.

En contrepartie, Vodafone avait reçu de nouvelles actions émises par Vodacom, entreprise dans laquelle sa participation était passée de 65 % à 70 %. Ainsi, cette vente a notamment pour objectif de faire retomber la part de Vodafone au niveau où elle se situait avant la transaction du printemps dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.