Développement d’Euronext pour soutenir les entreprises du secteur technologique

Développement d’Euronext pour soutenir les entreprises du secteur technologique

L’opérateur boursier européen Euronext, qui chapeaute les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, a annoncé hier lundi, l’ouverture de nouveaux bureaux dans cinq villes européennes.

L’opérateur cherche à travers cette stratégie, à accompagner les entreprises du secteur technologique dans le développement de leurs activités sur les marchés des capitaux, à une plus grande échelle.

Cela fait plusieurs années qu’Euronext cherche à devenir la référence pour la cotation des entreprises technologiques en Europe. Ses cinq nouveaux bureaux seront situés à Francfort et Munich, en Allemagne, à Milan en Italie, à Madrid en Espagne et à Zurich en Suisse. Ces pays ont été choisis en raison des opportunités de croissance qu’ils offrent dans le secteur technologique.

Euronext amènera un marché plus profond qui permettra de trouver le moment le plus optimal auquel il faut vendre pour que les investisseurs initiaux réalisent le meilleur rendement possible.

En plus de l’assistance aux sociétés technologiques sur le marché des capitaux, Euronext annonce dans son communiqué qu’il entend apporter des solutions de financement aux petites et moyennes entreprises européennes du secteur des technologies qui cherchent à grandir à un niveau international mais font souvent face à des problèmes de liquidités.

Pour atteindre ces différents objectifs, Euronext étendra des programmes déjà mis en œuvre sur les marchés européens qu’il gère, comme le programme éducatif TechShare ou le partenariat avec Morningstar, mais proposera également de nouveaux destinés par exemple à permettre aux petites et moyennes entreprises technologiques de mieux connaître leurs investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.