Des millions d’œufs contaminés retirés de la vente en Allemagne

Des millions d’œufs contaminés retirés de la vente en Allemagne

Des centaines de milliers d’œufs contaminés par une substance toxique, le fipronil, et essentiellement importés des Pays-Bas, ont été retirés des rayons des supermarchés allemands du discounter Lidl.

Un système de codage alphanumérique permet de déterminer les lots devant être retirés des rayons. En plus, les consommateurs qui ont déjà acheté des œufs contaminés avant l’arrêt de leur commercialisation ont été appelés à prendre connaissance des lots à ne pas consommer sur le site web dédié (www.lebensmittelwarnung.de).

Une conférence téléphonique de crise entre plusieurs régions allemandes et le gouvernement fédéral s’est également déroulée jeudi.

L’organisme allemand KAT, qui comprend dans ses membres les principaux producteurs d’œufs outre-Rhin et dans les pays voisins, a rapporté mercredi la fermeture aux Pays-Bas de 100 élevages ayant employé le fipronil. Selon la même source, quatre élevages en Allemagne et un en Belgique ont dû faire de même.

A l’origine de cette crise, des éleveurs de volailles aux Pays-Bas se sont attaché les services de Chickfriend, une entreprise spécialisée dans l’éradication du pou rouge, un parasite extrêmement dangereux pour les poules pondeuses. Pour ce faire, cette société a utilisé le Dega 16, un produit à base de plantes contaminées par le fipronil, principe actif de plusieurs insecticides.

Régulièrement employé dans les produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques, le fipronil est interdit dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire, dont les poules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.