Incendie dans le marché londonien de Camden Lock

Incendie dans le marché londonien de Camden Lock

Un bâtiment du marché londonien de Camden Lock, dans le nord-ouest de la capitale britannique, Londres a été ravagé dans la nuit de dimanche à lundi par un incendie qui n’a pas fait de victimes, selon la police.

La brigade des pompiers a mobilisé dix camions, soixante-dix hommes et un «appareil aérien» pour circonscrire l’incendie, dont les flammes ont détruit environ un tiers des trois étages et du toit d’un bâtiment qui contient de nombreuses entreprises. L’incendie a été maîtrisé par les sapeurs pompiers à 2h50 lundi (01h50 GMT), soit près de trois heures après qu’ils aient été prévenus. Le feu n’aurait pas atteint d’autres immeubles.

La police londonienne a indiqué qu’«aucun blessé n’a été signalé». Une petite portion du marché de Camden Lock restera fermée au public jusqu’à nouvel ordre à titre préventif, mais le reste de la zone reste ouvert et accueille les visiteurs comme d’habitude.

Implanté dans un ancien entrepôt industriel, très prisé des touristes le week-end, principalement pour ses stands d’artisanat, le marché aux puces de Camden Lock a été déjà l’objet d’autres incendies.

En 2008, le marché avait connu un incendie majeur, ayant entraîné sa fermeture pendant plusieurs mois. Et en 2014, un autre incendie du site avait entraîné l’évacuation de 600 personnes.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de ce nouvel incendie qui intervient moins d’un mois après celui qui a ravagé la tour Grenfell, un immeuble d’habitation londonien de 24 étages, ayant fait au moins 80 morts et a bouleversé le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.