Un mouvement djihadiste Libye annonce son autodissolution

Un mouvement djihadiste Libye annonce son autodissolution

Dans un communiqué diffusé en ligne, le mouvement libyen Ansar Asharia, figurant sur la liste des organisations terroristes par les Nations Unies et les Etats-Unis, a annoncé samedi dernier dans la soirée son autodissolution.

L’administration américaine soupçonne ce groupe en lien avec Al Qaïda d’être à l’origine de l’attaque du 11 septembre 2012 contre le consulat américain de Benghazi (est), au cours de laquelle l’ambassadeur Christopher Stevens et trois autres citoyens américains ont trouvé la mort.

Dans son annonce, Ansar Asharia reconnaît quelque peu avoir été «affaibli» par les affrontements contre les troupes du maréchal Khalifa Haftar, qui règne sur l’est de la Libye. A ce propos, Mohamad Azahawi, qui était le chef de ce mouvement, avait été abattu en fin 2014 à Benghazi durant les combats contre les forces loyales à Haftar.

Par la suite, Ansar Asharia a été un peu plus affaibli de par le départ de la majorité de ses éléments pour prêter allégeance au groupe Etat Islamique (EI).

Peu après, Ansar Asharia a intégré le Conseil de la Choura des révolutionnaires de Benghazi, une coalition de groupes armés qui a pris le contrôle de cette ville en 2014.

Mais, quelques mois plus tard, l’Armée Nationale Libyenne (ANL) du maréchal Haftar leur a déclaré la guerre et a pu conquérir une grande partie de Benghazi. Depuis quelques semaines, les troupes pro-Haftar traquent les derniers djihadistes dans deux quartiers du centre-ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.