L’Allemagne interdit les contenus haineux dans les réseaux sociaux

L’Allemagne interdit les contenus haineux dans les réseaux sociaux

Les autorités allemandes ont approuvé mercredi, un projet de loi sur la base duquel les réseaux sociaux disposeront d’un délai de 24 heures après leur signalement pour supprimer ou bloquer les «publications manifestement délictueuses».

Les géants du web qui ne se conforment pas à cette loi, pourraient se voir infliger une amende allant jusqu’à 50 millions d’euros. Quant aux personnes physiques responsables au sein des réseaux sociaux, elles pourraient se voir infliger jusqu’à 5 millions d’euros (5,5 millions de dollars) d’amende.

«Lorsqu’ils ne sont pas combattus de manière effective et ne font pas l’objet de poursuites, les crimes haineux représentent une grande menace pour la coexistence pacifique dans une société libre ouverte et démocratique», a affirmé le gouvernement fédéral allemand dans un communiqué.

Ce projet de loi concerne entre autres Facebook, Youtube ou Twitter. Le texte stipule que les réseaux sociaux disposeront de 24 heures après leur signalement pour supprimer ou bloquer les « publications manifestement délictueuses ».

«Les autres contenus délictueux doivent être effacés ou bloqués dans les sept jours suivant leur signalement», est-il mentionné dans le communiqué. Cette clause du projet de loi vise à garantir la liberté d’expression en donnant le temps aux réseaux sociaux d’examiner ces contenus.

Ce projet de loi porte, en dehors des propos racistes, sur l’apologie du «terrorisme», la diffamation, la pédophilie, l’incitation à commettre des crimes et toutes sortes de menaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.