Plus de 150 migrants secourus ce week-end au large de la Libye

Plus de 150 migrants secourus ce week-end au large de la Libye

Les gardes-côtes libyens ont secouru plus de 150 migrants clandestins durant le week-end alors qu’ils essayaient de traverser la mer Méditerranée pour gagner le continent européen, a annoncé lundi un porte-parole de la marine libyenne.

Pour sauver ces migrants, il a fallu deux opérations de secours organisées samedi et dimanche, au large de Zawia, une localité située à 45 km à l’ouest de Tripoli, et la ville de Sabratah située à 70 km à l’ouest de la capitale libyenne.

Toutefois, le porte-parole de la marine libyenne n’a pas précisé le point de départ des deux embarcations. Généralement, les passeurs organisent les départs depuis l’ouest libyen, en direction des côtes italiennes distantes de 300 kilomètres de la Libye.

L’organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé de son côté, que 1.037 migrants ont été sauvés au large de la Libye en l’espace de deux semaines, entre le 16 et le 30 mars dernier. Les meilleures conditions météo de ces derniers jours ont entraîné une augmentation du nombre de départs.

Selon les estimations de la même agence onusienne, au moins 590 migrants sont morts ou sont portés disparus depuis début 2017. De son côté, le Haut-commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR) parle de 813 morts ou disparus, incluant dans ce bilan les victimes au large de la Grèce et de l’Espagne ainsi que des dizaines d’éventuels disparus suite à la découverte, la semaine dernière, de deux canots ayant partiellement coulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.