Maroc- Chine: Projet de ville nouvelle pour 10 milliards de dollars

Maroc- Chine: Projet de ville nouvelle pour 10 milliards de dollars

Le Roi Mohammed VI a lancé lundi à Tanger, dans le Nord du Maroc, le projet de création d’une ville nouvelle conjointement entre le groupe chinois HAITE et le groupe bancaire marocaine BMCE, pour un investissement de 10 milliards de dollars qui s’étalera sur les dix prochaines années et qui inscrit ainsi dans la durée le partenariat stratégique entre la Chine et le Maroc.

Ce projet titanesque prévoit d’ériger dans les années à venir une ville technologique aux portes de l’Europe. Une cité qui sera doté de nombreuses infrastructures industrielles et techniques dernière génération. D’un investissement initial d’un milliard de dollars, cette ville nouvelle permettra à terme la création de quelque 100 000 emplois.

Porté par Haite et BMCE Bank, ce projet consistera dans sa première phase en la création de dix écosystèmes intégrés. Il s’agit de l’aéronautique,  l’industrie pharmaceutique, l’automobile, l’e-commerce, les télécommunications, les énergies renouvelables, le transport, l’électroménager, la production de matériaux et enfin l’agroalimentaire.

Ces différents pôles industriels concilieront productivité chinoise et sensibilité marocaine à l’environnement, avec l’objectif de développement d’une industrie propre et compétitive. Ils bénéficieront en outre du statut du Maroc en tant que membre de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) et des multiples accords de libre échange que le Royaume a signé avec ses partenaires internationaux.

Devant être érigée sur une superficie globale de quelque 2 000 hectares, cette ville nouvelle accueillera de nombreuses entreprises chinoises de divers secteurs. Elle offrira de surcroît une alternative aux entreprises européennes désirant s’implanter aux portes du vieux continent tout en bénéficiant d’avantages concurrentiels considérables.

En effet, Tanger, baptisée la ville du détroit, offre un éventail d’avantages aux industriels et investisseurs. Elle est située à la pointe nord du Maroc, soit à moins de 15 kilomètres des côtes espagnoles. Plusieurs grandes entreprises ont d’ores et déjà acté leur implantation dans cette région. C’est notamment le cas de Renault Nissan avec son site de Melloussa qui produit quelque 300 000 véhicules par an.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *