Les actes de violence ciblant les réfugiés et demandeurs d’asile en hausse en Allemagne

Les actes de violence ciblant les réfugiés et demandeurs d’asile en hausse en Allemagne

En 2016, environ 3.500 attaques visant des réfugiés et structures d’hébergement pour réfugiés ont été recensées en Allemagne, soit une moyenne de dix actes par jour, d’après les statistiques du ministère allemand de l’Intérieur.

Ces attaques ont fait, en tout, 560 blessés parmi les réfugiés, dont 43 enfants, précise le ministère. D’après des chiffres de la police mentionnés par le ministère de l’Intérieur dans son communiqué, 2.545 attaques avaient pris pour cibles, en 2016 des réfugiés, et 988 ont visé des structures d’hébergement pour réfugiés et demandeurs d’asile, entre autres par des incendies criminels.

Aucune statistique sur les agressions contre ces personnes n’a été communiquée. Il est à noter que ce dernier type d’attaques n’a été dénombré séparément qu’à partir de l’année dernière. Par contre, le nombre d’actes visant les structures a reculé en comparaison à l’an 2015, pendant lequel il y avait eu plus d’un millier d’attaques de ce type.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement allemand «condamne fermement» la violence, est-il mentionné sur le texte. «Les personnes qui ont fui leur pays et demandent la protection à l’Allemagne ont le droit d’espérer un abri sûr», peut-on sur le document. A titre de rappel, en 2015, environ 890.000 demandeurs d’asile ont été accueilli outre-rhin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.