Union Africaine: discours historique du roi Mohammed VI après la retour du Maroc

Union Africaine: discours historique du roi Mohammed VI après la retour du Maroc

Le Roi Mohammed VI du Maroc a prononcé mardi à Addis-Abeba, un discours devant le 28ème sommet africain, un speech historique dans lequel il a pointé du doigt les nombreux défis auxquels devra faire face la Continent, en affirmant que l’Afrique, aujourd’hui dirigée par une nouvelle génération de « leaders décomplexés », doit faire confiance en ses propres capacités.

Après plus de 32 ans d’absence de l’organisation panafricaine, le Maroc est bien décidé à rattraper le temps perdu. Le large soutien obtenu par le Maroc pour son retour au sein de la communauté africaine et l’écho suscité par le discours du roi dans la capitale éthiopienne, vont dans ce sens.

Mohammed VI a appelé les pays africains à prendre conscience de leur force. « Pour moi, le tiers-mondisme est une notion dépassée. L’Afrique est aujourd’hui dirigée par des leaders décomplexés, sans se soucier d’être évalués par l’Occident. L’Occident s’arroge le droit de nous dicter son modèle de croissance, pour moi, c’est de l’opportunisme économique ».

Le souverain marocain a fait part de sa volonté de voir éclore un nouveau modèle de développement établi par et pour l’Afrique. En matière d’action solidaire interafricaine, le Roi Mohammed VI a cité les opérations de régularisation des migrants subsahariens au Maroc, et dont la première a permis de régulariser et d’intégrer quelque 25.000 migrants.

Le roi a également tenu à rassurer la dizaine de pays qui avaient montré de la réticence au retour du Maroc à l’UA, notamment l’Algérie à cause de l’affaire du Sahara et de son soutien au Polisario. « Certains avancent que, par cet engagement, le Maroc viserait à acquérir le leadership en Afrique. Je leur réponds que c’est à l’Afrique que le Royaume cherche à donner le leadership », a insisté Mohammed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.