Le chômage gagne du terrain en Algérie

Le chômage gagne du terrain en Algérie

L’Office national algérien des statistiques (ONS) a annoncé que le taux de chômage dans le pays, a connu une nouvelle hausse atteignant 10,5 % en septembre dernier, contre 9,9 % en avril 2016.

Cette augmentation serait due à la crise économique qui a frappé l’Algérie suite à la baisse des prix du pétrole. Les embauches ont été gelées et des emplois ont été carrément supprimés. Ce qui a eu pour conséquence la montée du taux de chômage, qui concerne d’abord les femmes et les détenteurs d’un diplôme de l’enseignement supérieur.

D’après l’ONS, la population active en Algérie – qui correspond à l’ensemble des personnes en âge de travailler et disponibles sur le marché de l’emploi, qu’elles aient un poste ou non – se chiffrait à 12,117 millions de personnes en septembre dernier, contre 12,092 millions de personnes au précédent mois d’avril. Pour ce qui est de la population occupée, qui se constitue des personnes disposant d’un emploi, elle équivalait à 10,845 millions de personnes en septembre dernier contre 10,895 millions de personnes en avril 2016.

Il est à noter que la population occupée est composée de 82,4 % d’hommes. Quant à la population au chômage, elle correspondait à 1,272 million de personnes en septembre 2016 contre 1,198 million de personnes cinq mois auparavant.

En septembre dernier, le taux de chômage chez les hommes était de 8,1 % contre 20 % chez les femmes. Toujours à la même date, cet indicateur correspondait à 7,9 % chez les personnes âgées de 25 ans et plus tandis qu’il était de 26,7 % chez les jeunes âgés de 16 à 24 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *