Le taux de chômage toujours au plus bas en Allemagne

Le taux de chômage toujours au plus bas en Allemagne

Au cours du mois de décembre dernier l’Allemagne affichait un taux de chômage de 6 %, d’après des chiffres corrigés des variations saisonnières (CVS) rendus publics mardi, soit le niveau le plus bas depuis la réunification des deux Allemagnes. En rythme annuel, le même indicateur a reculé à 6,1 %.

En décembre, le nombre des chômeurs a baissé de 17.000 personnes outre-rhin, selon un communiqué de l’Agence pour l’emploi. Cela fait des années que le taux de chômage annuel en Allemagne est en recul. Pour ce qui est de l’année dernière, il était de 6,1 % tandis qu’en 2015, cet indicateur correspondait à 6,4 %. Un an plus tôt, le taux de chômage allemand atteignait 6,7 % et, en 2013, il se chiffrait à 6,9 %.

«L’évolution positive du chômage s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année. … La demande de nouveaux travailleurs évolue de nouveau à un niveau très élevé », après un léger ralentissement pendant l’été, d’après le président de l’Agence allemande pour l’emploi, Frank Weise. En données brutes, qui sont plus évoquées dans le débat public, le nombre de chômeurs a évolué en décembre de 36 000 à 2,57 millions de personnes. Ainsi, le taux de chômage est monté à 5,8 % alors qu’il était à 5,7 % le mois précédent.

Le marché de l’emploi allemand continue de se montrer solide comparativement à la majorité des autres Etats européens. La question de l’impact sur le taux de chômage de l’afflux, en 2015, de centaines de milliers de réfugiés outre-rhin demeure pertinente. Mais, jusqu’à présent, cela n’a pas eu un effet considérable sur l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *