France : attentats déjoués, sept suspects interpellés

France : attentats déjoués, sept suspects interpellés

strasbourg-marseille-suspectLes enquêteurs de la Direction générale française de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpelé au cours du week-end dernier, sept hommes à Strasbourg et à Marseille, permettant probablement de déjouer un nouvel attentat sur le territoire français.

D’après plusieurs sources, sur les sept suspects, dont six étaient inconnus des services de sécurité il y a encore une semaine, auraient été sollicités par un commanditaire en Syrie, pour collecter des fonds afin de financer l’achat d’armes pour le compte d’un commando syrien. Mais ils n’avaient aucun contact avec ceux chargés de commettre un nouvel attentat. Le chef présumé de ces collecteurs de fonds, a été identifié comme Nasser B, 38 ans, domicilié à Créteil. Il a été écroué en compagnie d’un autre de ses trois complices.

Jouant sur les difficultés à se procurer des armes, les enquêteurs ont piégé les terroristes présumés, en leur proposant grâce à de multiples contacts sécurisés des fusils d’assaut kalachnikov en échange de 4.000 euros. Les enquêteurs ont ainsi découvert que parmi les suspects figurent deux hommes, à peine rentrés d’un long séjour à Chypre, un séjour qui laisse soupçonner un passage en Syrie.

Yassine B., 37 ans, est présenté comme l’un des meneurs de ce commando, au même titre qu’un certain Hicham M., parti en sa compagnie à destination de la péninsule chypriote.

Quatre pistolets automatiques ont été saisis chez eux ainsi que des documents attestant de leur allégeance au groupe terrorise Etat islamique. Un pistolet automatique a été retrouvé chez un troisième complice, Zakaria M., 35 ans. Le groupe comprendrait enfin un quatrième homme, Sami B.-Z., 36 ans, chargé de la logistique.

Aucune cible n’a pu précisément être établie mais les terroristes présumés auraient pu vouloir viser des objectifs à Paris. La garde-à-vue des suspects était toujours en cours hier soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.