COP22: De nombreux chefs d’État réunis au Maroc pour la cause du climat

COP22: De nombreux chefs d’État réunis au Maroc pour la cause du climat

copLa 22eme conférence des Nations Unies pour le Climat entre désormais dans sa phase active avec l’arrivée de nombreux chefs d’état, de dirigeants politiques et de chefs de grandes multinationales qui prendront part à différentes réunions,  toutes placées sous le thème de la  préservation de l’environnement et de la réduction du réchauffement climatique.

Outre le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon, qui est arrivé dimanche au Maroc, d’autres dirigeants du monde atterrissent les uns après les autres à l’aéroport de Marrakech, l’ancienne ville impériale qui accueille la COP22.

La journée de mardi sera particulièrement chargée puisqu’elle permettra le  lancement du « segment Haut niveau » de la COP22, une rencontre spécialement dédiée aux dirigeants politiques. A cette occasion, le souverain marocain  Mohammed VI prononcera un discours d’ouverture afin d’acter les travaux de cette 22ème conférence des Nations Unies sur le Climat. S’en suivra l’allocution de M. Ban Ki-Moon sur la protection de l’environnement.

Au total, ce sont près de 180 responsables, chefs d’Etat et ministres des pays signataires de l’Accord de Paris qui se succéderont mardi et mercredi à la tribune de la conférence de l’ONU sur le climat. Le continent africain sera particulièrement mis en avant, puisqu’une réunion sera spécialement dédiée aux défis que devra relever l’Afrique.

L’Africa Action Summit, le sommet des chefs d’État et de gouvernement africains se tiendra en effet mercredi au Palais des Congrès de Marrakech. Cette rencontre verra la présence de dizaines de chefs  d’Etat africains dont une trentaine sont d’ores et déjà arrivés ou attendus ce mardi à Marrakech. Le président  Sénégalais Macky Sall, de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara ou du Gabon, Ali Bongo Ondimba sont ainsi sur place dans l’ancienne capitale impériale marocaine.

Outre cette présence africaine massive, la COP22 sera marquée aussi par la participation de nombreux autres    dirigeants. Il s’agit notamment du président français, François Hollande, du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy ou encore des Emirs du Qatar Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, et du Koweït, cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.